La procrastination

Je pense que c’est le bon moment pour vous donner des conseils sur la procrastination. A un mois et demi du bac et du brevet et un peu moins pour les partielles, il faut sérieusement s’y mettre.

Qu’est ce que la procrastination ?

La procrastination est la tendance à différer, à remettre l’action au lendemain.

Concrètement, c’est le fait de ne pas faire ce que l’on a prévu et/ou ce que l’on doit faire (réviser, faire du sport…) et à la place faire quelque chose de moins important (jouer, regarder une série…).

Cela entraîne le fait de toujours faire les choses dans l’urgence, au dernier moment.

Pourquoi procrastinons-nous ?

Il y a des raisons différentes en fonction des personnes, 3 me viennent à l’esprit.

Le plaisir immédiat vs le plaisir différé

Dans notre société, nous avons l’habitude de pouvoir tout avoir tout de suite ou presque. La notion d’attente et de satisfaction décalée sont de plus en plus inexistante. Nous n’apprenons plus à attendre, nous voulons tout, tout de suite même si le plaisir pourrait être plus grand plus tard.

Travailler et remettre à plus tard un petit plaisir pour obtenir une plus grande satisfaction mais différée n’est pas tentant.

Et pourtant… Demandez vous ce qui est le plus gratifiant, le plus important pour vous. Finir la saison de cette série (qui sera toujours là ce soir ou la semaine prochaine) au risque de redoublé ? ou finir votre mémoire de stage ? ou réviser votre bac (pour enfin quitter le lycée) ?

La peur de l’échec ou de la réussite

Que vont penser les gens si j’échoue ? Il sera plus facile de dire que c’est parce que l’on a pas vraiment travaillé…

Que vont penser les gens si je réussis ?

– Mes potes qui m’ont vu glander toute l’année, vont croire que j’ai triché ou eu un coup de bol.
– Ils ne vont pas comprendre si je ne vais pas à la soirée, pour réviser.
– Etre dans les premiers de la classe, c’est pour les intellos ringards…

Mais c’est vous qui allez vivre avec les résultats de vos choix et de vos actions. Des soirées, il y en aura d’autres. Les séries ne vont pas disparaître. Mais refaire une année de terminale ou ne pas avoir l’école que vous souhaitez serait vraiment dommage. Même si un échec ne serait pas la fin du monde, vous mettre réellement à réviser vous donnera la possibilité d’atteindre vos rêves le plus rapidement possible, .

Je vous parle plus précisément de réussite et d’échec dans cet article.

Le manque d’intérêt pour l’objectif

Pourquoi, s’embêter à réviser alors que plus de 80% des gens ont leur bac ? De toute façon à quoi ça me sert ?

Effectivement, certains d’entre vous on peut-être du mal à voir l’intérêt de se mettre à fond dans des révisions de trucs qui ne leur serviront pas, surtout pour avoir un diplôme dont il ne voit pas l’intérêt. Le bac, ou le diplôme que vous préparez, n’est peut être pas un sésame pour ouvrir la voie de vos rêves mais il est surement une étape. On ne voit pas toujours l’utilité des choses sur le moment. Ce sont les choses misent bout à bout qui font sens. Ce que vous faites (ou ne faites pas) aujourd’hui aura des conséquences pour ce que vous voudrez entreprendre ensuite.

Donnez vous les moyens, aujourd’hui, d’avoir le choix demain…

Comment moins procrastiner ?

Planifiez vos révisions

Le but n’est pas forcément de faire un planning minuté mais de vous noter les choses que vous voulez faire ou devez faire chaque jour. Cela peut être sur un principe to do list.

N’en mettez pas de trop, car cela peut décourager. Juste relire 2 chapitres de géo et faire un exercice de maths peut être un bon début pour ceux qui ont vraiment du mal à s’y mettre.

Choix du lieu et de ce que vous allez faire

Ne commencez pas par ce que vous aimez le moins, cela va vous démotivez. Planifiez en premier votre matière préférée ou ce qui vous inspire.

Le lieu que vous choisissez est aussi important. Vous devez vous y sentir bien. Evitez les pièces trop en bordel et celles contenant trop de distraction.

Récompensez vous

Comme je l’ai dit plus haut, nous avons l’habitude, de gratification immédiate. Dès que vous avez terminé quelque chose qui vous a demandé un effort, récompensez vous.

La récompense doit être proportionnelle au travail effectué. Si vous avez juste rangé, en 5 minutes, vos cours d’histoire, un carré de chocolat est plus adapté qu’une heure de série. Par contre si vous avez révisé toutes vos cartographies alors que vous aviez prévu d’en faire 2, appeler un copain pour aller se faire un basket me parait bien.

En conclusion

Je pense que nous procrastinons tous, à des niveaux variables. Comme je l’ai dit dans différents articles, il est difficile de tout changer d’un coup, alors allez y progressivement. Vous faire un planning avec 6h de révisions par jours pendant les 4 jours du week-end de l’ascension alors que vous n’arrivez pas à vous mettre à votre bureau pendant plus de 10 minutes me parait un gros risque de déception car vous n’allez pas vous y tenir. Par contre prévoir de relire tous vos cours d’histoire, vérifier que vous avez toutes vos cartographies et faire un ou deux exercices type bac en maths tout en allant aux 18 ans de votre meilleur ami me parait beaucoup plus atteignable. Et en plus, la satisfaction obtenu d’avoir tout gérer, vous montrera à quel point le plaisir différé et encore plus savoureux que le petit plaisir immédiat.

Bonnes révisions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *