Gérer une épreuve

Il n’est pas toujours simple de gérer une épreuve de 3, 4 ou 5h, surtout en fin d’année, avec le stress et la fatigue. Pour ce qui concerne le stress je vous renvoie à mon article récapitulatif sue le stress : le comprendre et le gérer.

Cycle de l’attention < temps d’une épreuve

Notre attention et notre concentration ne sont pas linéaires. La durée d’un cycle d’attention est souvent inférieur à la durée d’un épreuve. Chez la majorité des personnes la durée moyenne d’un cycle d’attention est de 1h30. Donc ne vous étonnez pas si en 4h d’épreuve vous avez deux moment où vous avez l’impression de ne plus avancer. Votre esprit vagabonde, vous n’arrivez plus à réfléchir. Vous êtes entre deux cycles. Profitez en pour prendre 3 à 5 minutes pour souffler, boire ou grignoter quelque chose. C’est environ le temps entre deux cycles. Ensuite remettez vous au boulot et vous verrez que vous serez reparti pour environ 1h15 à 1h30 de travail efficace.

Prévoir à boire et à manger pour pendant l’épreuve

Une bouteille d’eau ou encore mieux une gourde d’eau est indispensable pendant une épreuve. Le cerveau est un des premiers organes à subir la déshydratation. Donc pensez à boire régulièrement afin de permettre à votre cerveau d’être au mieux de ses capacités. Un des premiers signes de déshydratation est le mal de tête et se concentrer quand cela arrive devient très compliqué. Alors facilitez vous le plus possible les choses et emmenez vous de l’eau.
Vous pouvez également apporter quelque chose à manger. Je ne vous parle pas de votre déjeuner ou d’un Kebab mais il est difficile de travailler quand on a l’estomac qui crie famine. De plus, chez certaines personnes le fait de manger permet de se détendre un peu. Alors pensez à avoir avec vous une pomme, une banane, une barre de céréales… Au pire vous l’aurez apporté pour rien.

Prévoir différentes températures

En juin (en particulier cette année) le temps peut être différent de ce que l’on a prévu. En général, il fait plutôt chaud mais cela peut ne pas être le cas dans votre salle d’examen. Certaines salles sont maintenant climatisée et vous pouvez finalement avoir froid. Je vous conseille donc d’avoir un pull avec vous au cas où vous seriez sous la clim.
Au contraire, vous pouvez vous retrouvez à devoir gérer une épreuve un jour de canicule dans une salle à 35°…. Là encore la gourde d’eau devient votre meilleur allier et n’hésitez pas à vous passer un peu d’eau sur la nuque régulièrement.

Enfin, le stress peut se manifester différemment chez chacun. Une des manifestations possible est d’avoir chaud ou au contraire très froid alors prévoyez de pour voir adapter à toutes les températures…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *