3 bonnes raisons de se lever tôt

L’avenir appartient à celui qui se lève tôt… On entend souvent cette phrase mais qu’en est-il vraiment ?

Le cycle circadien

Le cycle circadien fait partie des rythmes biologiques, des rythmes naturels de notre corps. Il est d’environ 24h. Il est lié au phénomène d’appétit, de veille/sommeil et donc de la vigilance ou de l’attention. C’est cette dernière partie qui va nous intéresser ici.

Comme vous le voyez sur le graphique ci-dessus la vigilance est maximal à 19h puis chute jusqu’à 3h du matin. Donc quand vous révisez ou faites vos exercices le soir après vos cours c’est doublement contre productif. Déjà votre cerveau est saturé des informations que vous avez engrangées pendant vos 6, 7 ou 8h de cours de la journée. Pour les encoder, votre cerveau à besoin que vous passiez en sommeil profond. De plus la vigilance est en chute libre donc en travaillant intellectuellement, vous allez à l’encontre du rythme naturel de votre corps. Vous apprenez à un moment non propice.

Alors que si vous vous levez, plus tôt le matin, de façon à avoir 1 ou 2 heures pour travailler avant de partir en cours vous serez dans une période où votre attention est en pleine augmentation et il vous sera donc beaucoup plus facile de travailler efficacement. De plus, quand vous arriverez en cours vous serez déjà opérationnel et les informations que vous aurez révisées ou travaillées le matin chez vous seront très claires dans votre esprit.

Le miracle morning

C’est un livre écrit par Hal Elrod.

L’auteur nous y donne des clés pour :

  • se lever tôt le matin quelque soit notre temps de sommeil
  • ne plus faire sonner le réveil 3, 5 ou 10 fois
  • ritualiser la ou les 2 premières heures de notre journée (je vous explique dans la suite de l’article pourquoi c’est important)
  • dépasser la procrastination et le manque de but
  • créer de bonnes habitudes
  • augmenter notre productivité

Et avec tout cela, vivre une vie plus épanouissante en se levant une heure plus tôt chaque matin…

La volonté

Différentes études ont montré que notre niveau de volonté n’est pas le même tout au long de la journée. Effectivement, on peut considérer que l’on a un capital de volonté pour la journée. Cette quantité de volonté est utilisée à chaque décision que nous prenons. Choix de notre petit déjeuner, de nos vêtements… Donc vous comprenez pourquoi il vous est surement beaucoup plus difficile de vous mettre à travailler sur votre TPE, projet, bilan de maths le soir en rentrant de cours que le matin.
Notre capital de volonté est remis à zéro après une bonne nuit de sommeil.

Pour utiliser au mieux ces informations, je vous conseils de ritualiser tout ce que vous pouvez le matin afin de limiter l’utilisation de votre capital volonté pour des choses futiles (est ce que je commence par le petit déj ou la salle de bain ? est ce que je mange des céréales ou du pain ?). Préparer vos vêtement et petit déjeuner la veille au soir, faites toujours les choses dans le même ordre.
De plus commencez votre journée avec ce que vous devez ou voulez vraiment faire avancer. Travailler pendant 1 ou 2 heures avant de partir en cours sera plus facile car vous aurez plus de volonté que le soir après toute une journée de cours.

Vous trouverez tout cela plus en détail dans le livre L’instinct de volonté de Kelly McGonigal.

Conclusion

Chacun a ses propres habitudes mais je pense qu’il peut être intéressant de tester différentes choses afin de voir ce qui nous correspond vraiment. Alors pourquoi ne pas tenter pendant 2 à 3 semaines de se coucher plus tôt et de mettre votre réveil 1 heure plus tôt et de voir si vos révisions/exercices ne seraient pas plus efficaces ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *